Bien choisir sa couette selon l’enveloppe et le grammage

Sommaire

Pour bien choisir votre couette, deux paramètres sont à prendre en compte : l’enveloppe pour le confort, et le grammage pour la qualité.

Évaluer la qualité de l’enveloppe de la couette

Choix du tissage

Si le choix des dimensions et du garnissage de la couette est important, celui de l’enveloppe est primordial :

  • C’est elle qui va contenir le garnissage et lui assurer une bonne tenue.
  • En effet, une enveloppe de qualité vous évite de voir sortir de la couette des pointes de plumes ou des fibres synthétiques.

Pour avoir une bonne enveloppe, reportez-vous à la densité du tissage (nombre de fils utilisés au cm²). Plus le tissage est serré, plus l’enveloppe est de qualité :

  • Pour les couettes naturelles : on recommande un tissage de 120 à 150 fils/cm² ;
  • Pour une couette synthétique : on recommande un tissage minimal de 90 fils/cm².

Matière de l'enveloppe

L’enveloppe dépend de vos moyens et de vos besoins :

  • Il en existe en coton, en soie, en coton et soie (très douces), ou en bambou (très saines).
  • La meilleure enveloppe qui soit est en coton bio, tissé serré. Elle convient particulièrement aux couettes naturelles.

Importance du piquage

L’enveloppe doit laisser passer l’air, tout en maintenant le garnissage en place et cela, notamment grâce au piquage :

  • Un bon piquage est indispensable pour garder plusieurs années sa couette.
  • Il limite les déperditions de chaleur.

Pour un garnissage idéal :

  • Préférez donc les piquages en damier, ou en carreaux, afin d’être sûr que le garnissage reste à sa place.
  • Évitez les garnissages basiques qui consistent en quelques bandes verticales.

Prendre en compte la qualité du grammage de la couette

Le grammage correspond au poids du garnissage de la couette :

  • Il peut varier de 180 gr/m² pour les couvertures légères, à 500 gr/m² pour les couettes d’hiver les plus costaudes.
  • Plus une couette est lourde, plus elle est chaude. Mais il faut aussi penser à son confort. Certains ont besoin de sentir « le poids de la couette » sur leur corps pour bien dormir tandis que d’autres ne le supportent pas.

Pour les couettes naturelles, plus elles comportent de duvet, plus elles sont légères :

  • Pour une couette d’été : on recommande un grammage de 180 g/m².
  • Pour une couette naturelle d’hiver : préférez 270 g/m².

À performance thermique égale, les couettes synthétiques sont légèrement plus lourdes :

  • Pour une couette synthétique d’été : optez pour un grammage entre 200 et 250 g/m².
  • Pour une couette d’hiver, on recommande entre 300 et 450 g/m².

Votre couette est un élément aussi important que votre matelas pour bien dormir. Nos sites vous renseignent sur toutes les couettes existantes :

Aussi dans la rubrique :

Linge de lit

Sommaire