Sommaire

Il existe deux grandes familles de matériau de construction pour le cadre de lit : le lit bois et le lit métal. Chacun possède ses propres propriétés esthétiques mais aussi ses contraintes d'entretien qu'il convient de connaître avant de se lancer dans un achat.

3 principaux types de lit en bois

Lit en bambou

Lit en bambou

Lit double en bois

Lit en bois

Lit en rotin

Lit en rotin

Le lit pin : le grand classique de la literie

Grand classique des catalogues de literie, le lit pin est généralement vendu verni. Dans le cas contraire, il convient d'appliquer une couche de verni pour le protéger.

Ce lit en bois peut, paradoxalement, s'abîmer pour cause d'entretien trop régulier. Le surplus de cire, par exemple, favorise l'accumulation d'impuretés.

Le lit bambou : une chambre tropicale

De par ses nombreuses propriétés naturelles, qui en font un bois très résistant au temps, aux chocs, à l'humidité, à la lumière, le lit bambou connaît un succès grandissant dans le monde de la literie.

Teinté ou naturel, ce lit en bois ne demande qu'un coup de chiffon régulier pour être bien entretenu. Afin que le lit bambou ne se mette pas à grincer, il faut cependant prévoir un entretien saisonnier en profondeur.

Le lit rotin : du jardin à la chambre

Le lit rotin ne nécessite pas un entretien approfondi : il suffit de le dépoussiérer. Verni ou non, le rotin reste un matériau résistant, souvent utilisé pour la confection de meubles extérieurs.

En revanche, comme toutes fibres naturelles, ce lit en bois peut se mettre à grincer. Dans ce cas, il existe des remèdes de grand-mère à base d'huile de lin.

Pour vous aider à faire votre choix, retrouvez notre tableau comparatif des différents matériaux de cadre de lit.