Literie et matelas

Écrit par les experts Ooreka

Bien choisir sa literie, c'est bien choisir son matelas, en accord avec le type de lit, le sommier, les dimensions, le matériau de cadre de lit et le linge de lit.

Literie et matelas Treca

La fermeté du matelas

L'épaisseur du matelas

En moyenne, les matelas vendus dans les grandes enseignes de literie font de 12 à 25 cm d'épaisseur.

Certains matelas, notamment les matelas de canapé-lit (de type BZ ou clic-clac) sont moins épais. Mais, question confort, ils sont à déconseiller. Un matelas de 12 cm suffira pour un couchage d'appoint.

Le rapport entre l'épaisseur d'un matelas et son degré de confort varie en fonction de la composition du matelas.

La densité du matelas

Au-delà de l'épaisseur du matelas, c'est surtout sa densité qui fait son confort. La densité moyenne des matelas, standards mais confortables, commercialisés chez les distributeurs de literie varie de 25 à 60 kg/m3.

En deçà de ce minimum, ils peuvent s'avérer très inconfortables ; plus denses, ils font partie des matelas dits « hauts de gamme ».

Un matelas dont la densité est inférieure 20 kg/m3 convient à un couchage d'appoint, de type canapé-lit (BZ, clic-clac...)

La densité d'un matelas est déterminée par deux facteurs principaux : son épaisseur et sa composition. Un matelas de type futon, confectionné en coton, sera plus fin qu'un matelas standard mais également plus dense.

Un matelas doit-il être ferme ?

La densité d'un matelas détermine sa fermeté. Plus la densité est élevée, plus le matelas est ferme. Alors, faut-il opter pour un matelas moelleux ou dur ? Les réponses sont multiples et dépendent des sensibilités de chacun. Contre l'idée reçue selon laquelle un matelas est bon pour le dos s'il est bien ferme, il n'est pas conseillé à tout le monde d'opter pour un matelas à forte densité.

Il est préconisé :

  • aux personnes qui pèsent plus de 80 kg de se munir d'un matelas à densité élevée,
  • aux personnes sujettes à un mal de dos : le matelas doit avant tout procurer la sensation d'être à l'aise dans la position choisie pour dormir. Qu'il soit moelleux ou ferme, le matelas ne doit pas gêner les mouvements.

Bon à savoir : un bon matelas ne fait pas tout. Le confort d'un matelas, tout comme le mal de dos, dépend aussi du sommier. Les bienfaits d'un matelas seraient annihilés par un mauvais sommier. De même, un matelas posé à même le sol ou sur une planche s'abîme rapidement et perd en confort.

Le coutil du matelas

Le coutil, c'est l'enveloppe qui recouvre le garnissage du matelas. Il est constitué de laine, coton et/ou polyester. Le coutil peut être :

  • matelassé, ce qui augmente l'épaisseur du matelas,
  • équipé de poignées, afin de déplacer ou retourner le matelas facilement,
  • double face : une pour l'été (en coton), une pour l'hiver (en laine). Les matelas enveloppés de ce type de coutil sont dits réversibles.

Le traitement du coutil de matelas

Pour garantir un matelas durable, le coutil doit être :

  • anti-acarien : pour éviter tout risque d'allergie
  • anti-bactérien : pour assurer une hygiène maximum
  • anti-moisissure : pour ne pas laisser de place à la prolifération de quelconque champignon.

Notre conseil : Installer une alèze sur le matelas permet de le protéger de toute source d'humidité (incontinence, sueur...). L'alèze allonge la durée de vie de votre matelas et peut être aisément retirée pour être lavée.

Le garnissage du matelas

Comme son coutil et sa fermeté, le garnissage du matelas fait partie des facteurs de confort à observer.

Le matelas à ressorts

Composé de fils d'acier, différemment tendus et imbriqués, le matelas à ressorts est le plus aéré de tous. Intrinsèquement anti-acarien et anti bactérien, le matelas à ressorts constitue une véritable solution pour les personnes sujettes aux allergies.

Les grandes marques de matelas ont développé trois technologies de ressorts :

  • les ressorts biconiques :
    • Les fils d'acier sont spiralés, tendus en hauteur et maintenus par des spires. Le matelas à ressorts biconiques assure un soutien proportionnel au poids de chacune des parties du corps.
    • Il peut donc s'affaisser en son centre, au niveau des lombaires.
  • les ressorts multispires :
    • Les ressorts multispires sont dits « ressorts Epeda » car la marque en possède l'exclusivité. Le matelas multispire est composé d'un fil d'acier unique, tricoté en spires et tendu dans la longueur. Renforcé en son centre, il assure un soutien homogène du corps, quel que soit le poids.
    • Ce type de matelas est notamment conseillé aux couples car sa technologie multispire atténue les mouvements de la personne qui partage votre couche.
  • les ressorts ensachés :
    • Les fils d'acier spiralés sont enveloppés, individuellement, dans un sachet de tissu. Le soutien du corps est optimal, le poids et la pression répartis en longueur et en largeur. Chaque partie du corps (et chaque personne) est soutenue de façon indépendante.
    • Différentes marques se sont approprié cette technologie et l'ont améliorée : il existe des ressorts ensachés pré-comprimés, croisés ou à hauteur alternée.

Le matelas en mousse

Le confort d'un matelas en mousse varie en fonction de son épaisseur et de sa densité. Il existe plusieurs types de mousse :

  • La mousse polyester : la mousse polyester, matière synthétique, entre dans la composition de la plupart des canapés-lits. Sa densité est inférieure à 25 kg/m3 et convient au couchage d'appoint.
  • La mousse polyuréthane : elle est plus dense et plus aérée que la mousse polyester. La densité d'un matelas en polyuréthane peut atteindre 60 kg/m3.
  • La mousse HR ou Haute Résilience est une mousse en polyuréthane dont la densité est supérieure à 25 kg/m3. Parmi les plus confortables, ce type de matelas est proposé en 35 kg/m3 de densité moyenne par la plupart des marques de literie.
  • La mousse visco-élastique : la mousse visco-élastique, encore nommée mousse à mémoire de formes. Dernier cri de la technologie, ce type de matelas épouse les formes du corps. Sa densité est supérieure à 55 kg/m3.

Le matelas en latex

Les matelas en latex offrent une densité supérieure à 50 kg/m3. Pour un matelas ferme, choisissez donc le latex, synthétique ou naturel. Issu de l'hévéa, le latex naturel possède des propriétés hypoallergéniques.

Les plus grandes marques de matelas offrent des matelas de 75 kg/m3 de densité moyenne et ont développé des technologies de soutien et d'aération propres : renfort au niveau du bassin et multi alvéole.

Le matelas à eau

Plus onéreux que les autres types de matelas, le lit à eau ne repose pas sur un sommier mais dans un caisson. L'eau est contenue dans une poche de PVC.

Le matelas à eau épouse parfaitement les formes du corps, élimine tout point de pression, est totalement anti acarien et ne s'affaisse jamais. Il reste cependant plus fragile qu'un matelas en mousse, latex ou à ressorts. S'il est percé ou si le PVC se fissure, la catastrophe est vite arrivée !

Notre conseil : renseignez-vous auprès d'un distributeur spécialisé dans le matelas à eau et qui offre une garantie à vie.

Le matelas biologique : 100 % nature

Plus rares, très onéreuses, elles gagnent du terrain sur le marché de la literie, tant dans la composition des matelas que du linge de lit, ce sont les matières naturelles comme la fibre de coco ou de bambou.

Certains matelas sont dits biologiques mais ne sont pas entièrement garnis d'une fibre naturelle. Certains distributeurs proposent des matelas dont le coutil seulement est composé de fibres 100 % naturelles.

Naturellement aérées, anti-acariens et hypoallergéniques, les matelas biologiques rencontrent un succès dans la literie pour bébé.


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !