Construire un placard pour intégrer un lit escamotable

Sommaire

Construire un placard pour intégrer un lit escamotable

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Le lit escamotable est une excellente solution pour l'aménagement des petits espaces, ou encore pour donner une double fonction à une pièce. Dans le commerce, les lits escamotables sont fournis avec un caisson mural pour dissimuler le lit en position repliée. Toutefois, pour une harmonie parfaite, vous pouvez opter pour une fabrication en dur.

Voici comment construire un placard pour intégrer un lit escamotable.

Zoom sur le support mural d’un lit escamotable

Un lit escamotable est un meuble qui met à rude épreuve les fixations auxquelles il est arrimé. Doté d'un poids certain, il sollicite à chaque mouvement la visserie et les murs. Pour cette raison, il n'est pas possible de fixer un lit escamotable, ou son mécanisme, à une cloison en plâtre ou une quelconque autre structure friable.

Dans le cadre de la construction d'un placard pour intégrer un lit escamotable, l'idéal est d'utiliser un mur porteur d'un côté, et de monter une cloison en béton cellulaire de l'autre. C'est sur cette solution que se base cette fiche. Toutefois, si vous souhaitez centrer le lit escamotable dans la pièce, il vous suffit de réaliser deux cloisons identiques, espacées de la largeur du meuble.

1. Tracez l'emplacement de la cloison

En premier lieu, prenez la mesure précise de votre lit escamotable (variable selon qu'il s'agisse d'un lit simple ou droit, qui se replie en position verticale ou horizontale). La cloison de béton cellulaire va partir du sol jusqu'à 2 cm du plafond :

  • À l’aide d'un crayon, tracez l'emplacement de la paroi sur le sol côté intérieur.
  • Puis, tracez une deuxième ligne pour délimiter la largeur en fonction de l'épaisseur des carreaux de béton cellulaire.
  • Poursuivez le tracé sur le mur à l'aide du niveau à bulle.
  • Poursuivez le tracé au plafond à l'aide du cordeau à tracer.

2. Opérez une saignée

  • Opérez une saignée de bas en haut du mur. La largeur est celle que vous avez tracée, les carreaux de béton cellulaire doivent s'y encastrer. La profondeur est de 3 cm.
  • Utilisez un marteau et un ciseau de maçon (ou un burin pour un mur renforcé).

3. Placez un profilé au sol

  • Choisissez un profilé de la même épaisseur que vos carreaux de béton cellulaire.
  • Déposez de la colle mastic à l'aide d'un pistolet sur le marquage au sol de la cloison, puis collez le profilé.
  • Laissez sécher une heure avant de commencer la première rangée de carreaux.

4. Découpez et placez vos carreaux de béton cellulaire

  • Découpez certains carreaux de béton cellulaire afin d'obtenir la longueur de rangée voulue. La découpe se fait simplement à l'aide d'une scie à béton cellulaire (une scie égoïne fait aussi l'affaire).
  • À la pose, placez vos carreaux en quinconce pour plus de résistance.

5. Préparez la colle à béton cellulaire

Dans une auge, versez la colle à béton cellulaire et brassez-la de façon à obtenir une pâte totalement homogène.

6. Posez le premier rang

  • Prenez votre premier carreau et enduisez-le de colle sur la tranche inférieure et sur la tranche côté mur.
  • Gommez l'excédent grâce au peigne à colle.
  • Placez votre carreau en l'enfonçant dans le profilé ainsi que dans la saignée au mur.
  • Continuez votre rangée de la même façon en vérifiant le niveau, et en réajustant si besoin en donnant de légers coups de maillet.

7. Posez les rangs suivants

  • Assurez un niveau parfait sur la première rangée en ponçant très légèrement (avec du papier de verre ou une planche à poncer), puis dépoussiérez.
  • Continuez la pose de la même façon que dans l'étape précédente, tout en veillant à la discontinuité des joints.
  • Vérifiez le niveau, mais aussi l'aplomb vertical avec le fil à plomb.
  • Gommez les excédents de colle avant qu'elle ne sèche, avec une truelle.

8. Fixez avec des équerres

Tous les trois rangs, fixez le carreau adjacent au mur à l'aide d'une équerre.

9. Joignez au plafond

  • Laissez au moins 2 cm d'espace entre votre cloison et le plafond.
  • Comblez cet espace avec de la mousse polyuréthane en bombe.
  • Laissez durcir la mousse, puis arasez l'excédent avec un cutter.

10. Réalisez les finitions

  • Poncez très légèrement les jointures, en prenant garde de ne pas trop insister pour ne pas fragiliser la cloison.
  • Passez une couche d'apprêt pour béton cellulaire.
  • Passez deux couches de peinture pour un résultat parfait.
Consulter la fiche pratique Ooreka

Poursuivez la fabrication de votre lit escamotable en suivant nos fiches pratiques complémentaires :

  • Fabriquer la structure du lit escamotable.
  • Installer un lit escamotable horizontal ou vertical.

Matériel nécessaire pour construire un placard à lit escamotable

Imprimer
Auge

Auge

À partir de 2 €

Balayette

Balayette

À partir de 1 €

Béton cellulaire

Béton cellulaire

Environ 11 €/m²

Ciseau de maçon

Ciseau de maçon

À partir de 5 €

Colle pour béton cellulaire

Colle pour béton cellulaire

10 € le pot de 5 kg en colle prêt à l'emploi ou 5 € le sac de 10 kg en mortier colle

Cordeau à tracer

Cordeau à tracer

À partir de 4 €

Crayon à papier

Crayon à papier

0,50 €

Cutter

Cutter

3 € environ

Équerre de fixation

Équerre de fixation

4,00 €

Équerre de maçon

Équerre de maçon

Fil à plomb

Fil à plomb

Environ 5 €

Marteau

Marteau

À partir de 4 €

Mastic colle

Mastic colle

Environ 7 €

Mousse polyuréthane

Mousse polyuréthane

À partir de 3 €

Niveau à bulle

Niveau à bulle

À partir de 4 €

Papier abrasif

Papier abrasif

Environ 5 € les 3 feuilles

Pistolet à colle

Pistolet à colle

40 € en moyenne

Profilé en U

Profilé en U

À partir de 20 €

Scie à béton cellulaire

Scie à béton cellulaire

Spatule crantée

Spatule crantée

3 € environ

Truelle

Truelle

À partir de 4 €

Ces pros peuvent vous aider